Les Labels Bio

L'association professionnelle française Cosmébio, qui regroupe principalement des fabricants de cosmétiques, a mis en place un label pour les cosmétiques naturels en 2002.
Le contrôle est effectué par des organismes certificateurs indépendants et agréés comme Ecocert.
Il y a en réalité 2 labels Cosmébio : le label ECO (écologique) et le label BIO (écologique et biologique).

Mademoiselle Arthur - séparateur

Ecocert

Ecocert :

Ecocert est un organisme français de contrôle et de certification dont l'activité est, à ce titre, encadrée et reconnue par les pouvoirs publics et la législation :

  • Il intervient quotidiennement sur le terrain afin de garantir le respect des normes spécifiques à l'agriculture biologique.
  • Ecocert certifie une démarche et des méthodes de production respectueuses.
  • Il est agréé par le ministère de l'agriculture et de la pêche, ainsi que par le ministère de l'économie, des finances et de l'industrie.
  • Ecocert est accrédité par le COFRAC (Comité Français d'Accréditation) selon la norme ISO 65, exigeant indépendance, compétence et impartialité.
  • Les fabricants ecocertifiés sont contrôlés 2 fois par an par un auditeur Ecocert indépendant.

Concernant la protection des animaux, Ecocert revendique :

  • La non-utilisation de tests sur les animaux (en cohérence avec la législation actuelle)
  • L'interdiction des matières premières extraites d'animaux vivants ou morts.
  • La réglementation des matières premières animales produites naturellement par les animaux et non constitutives des animaux (lanoline, miel...). Ecocert a mis en place une liste positive de matières premières autorisées, en cohérence avec les listes nationales et internationales des espèces protégées ou dangereuses. Cette liste est révisable selon les avancées techniques.

Mademoiselle Arthur - séparateur

Cosméco

Cosméco :

Le label Cosméco (écologique) garantit que l'on trouve :

  • Au minimum 95% d'ingrédients naturels.
  • Au minimum 5% d'ingrédients bio sur le produit fini.
  • 50% d'ingrédients bio sur le total des ingrédients végétaux.
  • Maximum 5% d'ingrédients de synthèse, contenus dans une liste restrictive d'ingrédients autorisés.

Les procédés de fabrication doivent respecter l'environnement et les tests sur les animaux sont interdits.
Ce sont les produits cosmétiques et non les marques qui sont labellisés. Ainsi, une même société peut vendre des produits labellisés Cosmébio bio, des produits labellisés Cosmébio éco mais aussi des produits non labellisés.

Mademoiselle Arthur - séparateur

Cosmébio

Cosmébio :

Le label Cosmébio (écologique et biologique) garantit que l'on trouve :

  • Au minimum 95% d'ingrédients naturels.
  • Au minimum 10% d'ingrédients bio sur le produit fini.
  • Et 95% d'ingrédients bio sur le total des ingrédients végétaux.

  • L'eau contenue dans les produits (de 50 à 80%) n'est pas certifiable.
  • Le pourcentage d'ingrédients bio dans le produit fini peut être variable d'un produit à l'autre.
  • Il y a une tolérance de 5% d'ingrédients de synthèse choisis parmi une liste restrictive. Cette liste comprend la soude (indispensable pour la fabrication des savons) et plusieurs conservateurs.
  • Les procédés de fabrication doivent respecter l'environnement.
  • Les tests sur les animaux sont interdits.
  • Ce sont les produits cosmétiques et non les marques qui sont labellisés. Ainsi, une même société peut vendre des produits labellisés Cosmébio bio, des produits labellisés Cosmébio éco mais aussi des produits non labellisés.
Mademoiselle Arthur - séparateur

Cosmébio

Cosmétiques non testé sur des animaux :

L'Union Européenne s'est saisie de la question et a su réagir en mettant en place depuis 2004 des mesures qui entrent progressivement en vigueur. A compter de 2013, plus aucune dérogation ne sera admise et aucun produit cosmétique, ou ingrédient utilisé dans leur fabrication, ne sera autorisé à la vente en Europe s'il a fait l'objet d'une expérimentation animale.

Mademoiselle Arthur - séparateur